Rouen À Rouen, Le Cap'tain est le roi du burger

Le Cap'tain a ouvert ses portes rue de l'ancienne Prison à Rouen en novembre 2012. 76actu a rencontré le maître du lieu, Pascal Fleury, roi des burgers et des cocktails maison.

Dernière mise à jour : 03/03/2013 à 12:55

Pascal Fleury vous accueille au Cap'tain, rue de l'ancienne Prison, à Rouen, où vous pourrez déguster d'incroyables burgers.
Pascal Fleury vous accueille au Cap'tain, rue de l'ancienne Prison, à Rouen, où vous pourrez déguster d'incroyables burgers.

Pour déguster des burgers, originaux et plus fous les uns que les autres, une seule adresse : Le Cap’tain, ouvert depuis novembre dernier, rue de l’ancienne Prison à Rouen. Le nom de l’enseigne, Le Cap’tain, ne doit rien au hasard. Les amateurs de rhum auront sûrement fait le lien avec le rhum de Jamaïque éponyme (à consommer évidemment avec modération), dont la saveur semble faire l’unanimité dans les rangs. Bar à thèmes et à cocktails, Le Cap’tain, c’est aussi un lieu où l’on peut manger et d’ailleurs, on peut y déguster « les meilleurs burgers du monde », parole de client, entendue sur place lors de notre visite à Pascal Fleury, propriétaire des lieux.

Un nouveau burger par mois au menu

« J’essaie de lancer un nouveau burger par mois et c’est un boulanger de Rouen, Les Délices de Lucie, qui fait le pain, avec notamment un pain traditionnel légèrement brioché, garni d’oignons et de lardons », décrit Pascal Fleury, qui ajoute que les burgers sont accompagnés de frites, faites maison.

Tous les burgers portent évidemment un nom et certains feront écho aux oreilles de certains Rouennais qui fréquentent la patinoire de l’Île Lacroix. Le Ilpo ou le Mat sont ainsi les noms de deux joueurs du Rouen Hockey Elite 76 : le Finlandais Ilpo Salmivirta et le Canadien Marc-André Thinel. D’autres joueurs ont ainsi donné leur nom aux fameux burgers et un ancien gardien de Rouen, Trevor Koenig, a même participé à l’élaboration d’un improbable burger : le Cap’tain Monster. Un burger qu’il faut commander 24 heures à l’avance et que le patron s’engage à vous offrir si jamais vous êtes capable de l’engloutir ! Mission quasi-impossible pour un homme seul, avouons-le, puisque l’on peut le manger au moins à quatre personnes.

Plus sérieusement, Pascal Fleury souligne que depuis l’ouverture, le bouche-à-oreille fonctionne bien.

« C’est vraiment un lieu ouvert à toutes les générations. Parfois j’ai des gens qui viennent une fois à deux et puis reviennent plus nombreux quelques jours plus tard, signe que ça leur plaît certainement », sourit Pascal Fleury.

Ambiance sportive les soirs de matchs, avec retransmission de différentes rencontres, qu’il s’agisse de football, de rugby ou de hockey sur glace ; soirées entre amis, peut-être bientôt soirées à thèmes : au Cap’tain, toutes les occasions sont bonnes pour s’amuser, mais surtout, si vous vous laissez tenter, n’oubliez pas de réserver, pour être certain de déguster le burger que vous souhaitez.

  • Infos pratiques
    Le Cap’tain. Rue de l’ancienne Prison.
    Ouvert du mardi au dimanche (11h30-14h30/18h30-2h du matin) 
    Tél : 02 78 71 40 26
Rue de l'Ancienne Prison, 76000 Rouen, France

  1. pascal
    16 juil 2013 14:15
    Bonjour, pour les végétariens il y a un burger spécial, qui plait énormément, pour la musique nous essayons de faire plaisir à tout le monde et ne nous ne voulons pas non plus assommer les clients avec une musique trop forte pour que ceux ci puissent conversé à table et pour le repas froid il aurait peux etre était mieux le dire de suite, quand aux odeurs je pense plutot que c'est les repas qui sont servis sur les tables des clients donc odeurs de burgers frais, plutot que de la cuisine elle meme.
  2. didi
    25 mai 2013 10:36
    Un restaurant beauf au possible.
    Des odeurs dans la salle venant de la cuisine, des musiques beaufs dans un cadre très peu intimiste.

    Les repas pas chauds...

    On a essayer deux fois et on reviendra pas ! Il y a de meilleurs endroit à rouen que ce trou !
  3. mélo
    3 mar 2013 20:30
    "garni d'oignons et de lardons" encore une fois les végétariens sont au rebus , dommage j'aurais tester cet endroit avec plaisir il avais l'air bien sympa.