À Rouen, recréez votre arbre généalogique !

Savez-vous vraiment d'où vous venez ? Qui sont vos ancêtres ? Que faisaient-ils ? Plonger dans ses racines est une tâche passionnante, qu'il est possible d'entreprendre à Rouen.

Dernière mise à jour : 19/04/2013 à 14:09

 

La généalogie est un passe-temps certes passionnant mais qui demande beaucoup de temps ! (photo d'illustration : Flickr/cc/Jade D Photography).
La généalogie est un passe-temps certes passionnant mais qui demande beaucoup de temps ! (photo d'illustration : Flickr/cc/Jade D Photography).

Premier conseil : ne pas se hâter, ne pas se décourager. Les recherches seront longues et peut-être compliquées. Votre travail d’investigation sur vos origines peut vous être facilité par le Cercle généalogique Rouen Seine Maritime créé en 1989. Il compte 400 adhérents (100 sur la CREA et 300 à l’extérieur) et il est membre de la Fédération française de généalogie.

« Vous désirez connaître vos racines, vous souhaitez renouer avec l’histoire de votre famille, avec la mémoire des générations qui vous ont précédées… Vous voulez découvrir leur mode de vie, leur comportement, leur origine, leurs faits d’armes, leur lieu de vie, alors venez nous rencontrer, propose Michèle Jourdren, présidente du Cercle. La généalogie, c’est d’abord un travail personnel, une passion qui nous anime et nous fait prendre conscience d’appartenir à une lignée passée et à venir. Très vite on sent que l’on a besoin d’un espace d’échange et d’entraide pour progresser. C’est la raison d’être de notre Cercle où l’on pratique aussi l’héraldique pour créer son propre blason en respectant des règles simples et rigoureuses. »

Incontournables cercles

Si l’arrivée d’internet a beaucoup facilité la tâche, vous n’y trouverez pas tout. D’où l’utilité du Cercle qui selon ses statuts a pour buts « l’étude, la promotion et le développement de la généalogie et des disciplines qui s’y rattachent ainsi que la protection du patrimoine archivistique ».

D’où vient le nom que vous portez ? Quand est-il apparu ? Son orthographe a-t-elle évolué au cours des siècles ? C’est grâce à l’Église et à François 1er, que vous connaîtrez peut-être vos ascendants lointains. Car au XVIe siècle, le Roi acheva la fixation et la généralisation des patronymes en rendant obligatoire l’inscription des nouveaux baptisés avec les noms du père et de la mère dans des registres paroissiaux qui serviront d’état-civil jusqu’à la Révolution. Il faut savoir déchiffrer l’écriture ancienne !

D’autres outils sont aussi à votre disposition : la base de mariages de l’Union normande et la Revue généalogique normande.

 

Michèle Jourdren, présidente du Cercle et Michel Papinaud
Michèle Jourdren, présidente du Cercle et Michel Papinaud

Parmi les adhérents, beaucoup de retraités

« Pour ma part, comme beaucoup de nos adhérents – nous avons très peu de jeunes dans nos rangs – j’ai attendu la retraite pour m’intéresser à la généalogie de ma famille, explique Michel Papinaud, membre du conseil d’administration du Cercle. Il faut du temps et de la mobilité, de la curiosité, du flair, de la perspicacité, de la logique, de la méthode et de la rigueur. Il faut aussi être passionné d’histoire. Histoire et généalogie sont indissociables ».

Une autre adhérente vient aux rencontres pour vérifier si ce que disait autrefois sa grand-mère sur sa famille était bien vrai. Un autre est là pour lui mais aussi pour sa descendance et pour s’occuper l’esprit. Il insiste : « Il faut demander aux anciens encore en vie de légender et de dater les photos. Il faut aussi y penser soi-même. »

Enfin, un dernier travaille sur l’évolution des métiers depuis le XIXe siècle. Rythme effréné, constate-t-il. La Seine Maritime compte trois autres cercles : Le Havre (1 000 membres), Pays de Caux et Pays de Bray. Ils sont en réseau pour mieux échanger les informations.

Un peu de vocabulaire

Onomastique : branche de la linguistique qui concerne les noms propres.

Toponymie : étude des noms de lieux.

Anthroponymie : étude des noms de personnes

  • Infos pratiques :
    Cercle généalogique Rouen Seine Maritime
    , BP 1091, 76174 Rouen cedex 1, Maison Saint-Sever, 10/12 rue Saint Julien, Rouen , le 1er samedi du mois de 14h à 17h
    Prochaines réunions le 4 mai et le 1er juin
    Adhésion annuelle : 17 euros
  • Journée des adhérents :
    Samedi 20 avril au Musée Corneille, de Petit-Couronne. 25 euros avec déjeuner restaurant.
    Cgrsm.rouen@sfr.fr
    Site web : www.rouengenealogie.org

  1. VIVINUS
    9 mai 2013 11:16
    RECHERCHE LA FAMILLE / VIVINUS / AU MAROC