Le Havre Au Havre, Najwa El Haïté quitte le navire PS…

L’élue socialiste, Najwa El Haïté, a démissionné du conseil municipal du Havre. Elle ne sera plus conseillère municipale, le 10 juin 2013. Explications.

Dernière mise à jour : 05/03/2014 à 10:36

Najwa El Haïté, ex-plume de Manuel Valls à la mairie d’Evry veut désormais s’engager dans l’Essonne. (DR)

Sa lettre de démission est arrivée sur le bureau du député-maire UMP du Havre, Édouard Philippe. L’annonce sera effectuée lors du prochain conseil municipal, lundi 10 juin 2013. L’élue socialiste, Najwa El Haïté, ne sera alors officiellement plus conseillère municipale au Havre. « Un choix juste et cohérent », répète-t-elle à 76actu.
L’ancienne directrice de cabinet adjointe et ex-plume de Manuel Valls (aujourd’hui ministre de l’Intérieur), lorsqu’il était encore mairie d’Évry (Essonne), veut « désormais s’investir » en banlieue parisienne.

« Je ne viens plus au Havre depuis un an et demi »

« Depuis plus d’un an et demi », Najwa El Haïté ne vient plus au Havre, par « manque de temps ». « J’avais informé, il y a plusieurs semaines, le secrétaire de section du Parti socialiste du Havre, Matthieu Brasse, de mon souhait de démissionner », explique-t-elle.

Sa lettre de démission reçue par le maire du Havre.


« Je touchais une indemnité, ce n’était pas logique »

Pour l’élue née à Rouen, et qui avait choisi Le Havre « pour s’engager », après « avoir discuté avec Laurent Fabius », en 2007, il était « incohérent » de rester au conseil municipal du Havre.

« Je touchais une indemnité (Ndlr : environ 250 euros/net par mois) alors que je n’assistais plus au conseil », souligne-t-elle.

Désormais membre de la section PS d’Évry, inscrite sur les listes électorales à Évry, « et directrice des affaires publiques au sein du groupe de protection sociale Klésia, basé à Paris », l’engagement de Najwa El Haïté est aujourd’hui à Évry… Elle souhaiterait d’ailleurs faire partie de la liste des municipales de 2014.

Au Havre, le PS n’était pas pressé de la voir partir…

La suite au Havre ? Le PS local n’était pas vraiment pressé de voir l’élue démissionner, à quelques mois des primaires (les 13 et 20 octobre), qui désigneront le futur candidat aux municipales.
Car, après le départ de Najwa El Haïté, le conseil municipal du Havre ne comptera plus qu’un élu socialiste : Laurent Logiou, candidat à la mairie. Il est aujourd’hui associé à Yves Bertrand et Pierre Dieulafait au sein du groupe « Socialiste, radical de gauche, verts ». Un groupe qui se trouvera donc de fait dissout, car il doit se composer d’au moins quatre élus.

« C’est en effet un élu communiste qui me remplacera dans l’opposition », admet Najwa El Haïté mais « c’est néanmoins un allié à gauche, un ami », minimise-t-elle.
Le Havre, 76

  1. InternetDev
    21 avril 2014 16:00
    Encore un virus UMP de plus au PS
  2. MR
    3 juin 2013 13:51
    Elle a quand même attendu 18 mois pour le faire...
    250eurosx18=4500€ pour un mandat qu'elle n'a pas assumé!
    Le titre de l'article n'est pas en rapport avec le sujet.
    Elle ne quitte pas le navire PS, elle quitte sa fonction!