Rouen Circulation à Rouen : ces élus ont des idées

Conseil municipal à Rouen, ce vendredi 23 novembre. Les élus écologistes déposeront une motion d'urgence et les communistes demandent 10 millions d'euros à l'Etat. Détails.

Dernière mise à jour : 22/11/2012 à 19:26

Depuis l'incendie sur le pont Mathilde, qui a entraîné sa fermeture, la circulation dans Rouen est devenue un casse-tête insoluble.
Depuis l'incendie sur le pont Mathilde, qui a entraîné sa fermeture, la circulation dans Rouen est devenue un casse-tête insoluble.

L’incendie survenu sur le pont Mathilde, le 29 octobre dernier, et les problèmes insolubles qu’il a générés en terme de circulation sont toujours au cœur de tous les débats à Rouen et dans l’agglomération.
« La gratuité est un appel aux voitures en ville, et cela aggrave la situation de tout le monde », déclarait ainsi Yvon Robert, maire de Rouen, ce mercredi 21 novembre. Le stationnement gratuit des véhicules sur les quais bas rive gauche, c’est désormais terminé ! « L’objectif n’est pas de faire payer les gens, mais de les inciter à utiliser les parkings relais », insistait-il.
Au conseil municipal de Rouen, ce vendredi 23 novembre, le groupe Europe Écologie-Les Verts proposera une motion d’urgence, tandis que les élus communistes préconiseront de leur côté une série de propositions à étudier en toute urgence.

Du court terme et du long terme réclamé par Les Verts

Le court terme est évidemment à trouver du côté des transports en commun, selon les élus écologistes, qui estiment qu’il est urgent de procéder aux mesures suivantes, quelques-unes étant incitatives pour les futurs usagers :

« Nous proposons l’extension à 2 h du temps de validité du ticket après validation (Ndlr. Il est actuellement fixé à 1 h), mais il faudrait aussi qu’une grille tarifaire sociale des transports en commun soit élaborée », souligne le groupe des Verts.

Concernant les transports en commun, les élus écologistes estiment qu’il faut « améliorer l’amplitude horaire et la fréquence des lignes de bus ». Un débat qui coince justement du côté de la TCAR et qui était au centre d’une grève perlée qui a duré tout le mois d’octobre.
Les écologistes insistent également sur le fait que « les entreprises et les administrations ont obligation de financer à hauteur de 50% les abonnements des transports en commun pour leurs salariés » et s’agissant des employeurs, les élus estiment qu’il serait également urgent de repenser la « problématique des horaires de travail et leur impact sur la circulation ».

Autre piste, à mener de façon complémentaire : l’usage du deux roues.

« Il faut permettre l’accès des vélos aux voies TEOR, l’augmentation des parkings et arceaux pour vélo et mettre en œuvre le Schéma directeur des aménagements cyclables ».

Ces mesures prises, les Verts souhaitent qu’un débat et des études soient menées et avancent des idées :

« Rouvrir ou renforcer les gares SNCF comme celles de Darnétal, Rouen Rive Gauche, Sotteville, Malaunay sur les sillons libres et existants, mettre en place de nouvelles lignes de transport en commun structurantes de type TEOR dans le contrat d’agglo ».

Autre piste, tout aussi indispensable pour les élus Verts : engager « une réflexion sur le stationnement et la circulation » et « raccorder le pont Flaubert et la Sud III, pour finir le contournement ouest, qui correspond aux besoins de la zone industrielle et du port, situé à l’est de la ville ».

Les communistes demandent 10 millions d’euros à Jean-Marc Ayrault

Favoriser le débat d’idées et surtout « ne rien s’interdire » : c’est un peu l’état d’esprit qui guide les élus communistes dans cette situation particulière, que Rouen et son agglomération expérimentent ces dernières semaines. Et d’entrée, ils demandent :

« Une avance de 10 millions d’euros à l’État, pour les travaux et le financement que doivent assurer et supporter les collectivités ». Ils ont à cet effet formulé une demande par courrier au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Sinon, leurs propositions rejoignent celles des Verts, s’agissant des mesures incitatives à l’utilisation des transports en commun, souhaitant même une gratuité pendant le temps de la fermeture du pont Mathilde.

Mais ils insistent également sur le fait qu’il est urgent de réaliser le contournement Est et de penser à « une utilisation accrue de la Seine » et du ferroutage.

« L’exigence de la réalisation du contournement est de la plus grande actualité. Cette nouvelle voie de circulation reliant l’A28 et l’A13 permettra de faire passer à l’extérieur de l’agglomération rouennaise de nombreux poids lourds, qui aujourd’hui transitent par le centre de Rouen ».
(Ndlr : Un plan de circulation des poids lourds dans l’agglomération rouennaise avait été décidé en urgence par le préfet de Seine-Maritime après l’incendie du pont Mathilde. Il est toujours en vigueur. Celui-ci interdit la circulation des poids lourds dans le centre-ville de Rouen.)

Les élus rappellent toutefois que ce contournement doit respecter certains impératifs.

« Il est primordial que son tracé respecte scrupuleusement l’intérêt des populations, le cadre, la qualité de vie et les ressources naturelles. Il ne doit pas couper la zone d’activités Seine-Sud, située sur les communes de Saint-Étienne-du-Rouvray, Sotteville et Oissel, ni entraver son développement potentiel ».
Parking de l`Hôtel de Ville, Place du Général de Gaulle, 76000 Rouen, France

  1. [...] déplacements, en déposant par exemple leurs véhicules dans des parkings relais et en utilisant les transports en commun. Mais rien n’y fait : les problèmes de circulation à Rouen, de quelque endroit que [...]
  2. genrico
    24 novembre 2012 08:40
    C'est bien gentil moi je prend le bus pour elbeuf le dernier est pour 20h10
    Je ne trouve pas normale quand on fini a 20h00
    en plus ils pourraient mutualiser la carte astuce avec la SNCF avec le même abonnement
    Sa invitera de payer deux abonnements surtout que le train reste dans l agglo CREA
  3. bouchons
    23 novembre 2012 16:22
    Que d'émoi ces jours-ci, attendez quelques jours que l'on circule à nouveau sur le pont Mathilde comme il en est question et on ne parlera plus de rien (contournement Est oublié) et il y aura bien quelque chose d'autre à se mettre sous la dent, alors plus personne ne s'intéressera aux problèmes de circulation .... on en déduira donc que ça roule parfaitement bien à Rouen.
  4. Bois Guillaume
    23 novembre 2012 10:00
    Et pourquoi ne pas rouvrir la 3eme file sur le pont Boeldieu qui est devenue une piste cyclable il y a quelques années. Reportée la piste cyclable sur le trottoir adjacent (il fait 5 m de large!) et faire passer les piétons sur l'autre trottoir. La capacité de passage sur ce pont passerait de 2 à 3 voies dans le sens nord/sud. Ceci le temps de rouvrir le pont Mathilde, bien sur.
  5. LEBOURG
    23 novembre 2012 08:37
    Le problème de tout ça, reste le fric.
    Effectivement, il serait possible d'augmenter la rotation des bus mais la crainte est que les chauffeurs demandent une augmentation et si refus il y a, des grèves seront ordonnées.
    Pour la police, ce n'est pas rester passive devant le flot de circulation, c'est un bon moyen de vérifier les téléphones au volant, par exemple.
    Après quoi, les élus soutiendront qu'il n'y a pas assez d'effectifs de police pour surveiller tous les poids lourds ni être sur tout les bouchons.
    Avant hier soir, je roulais dans Rouen, sur les boulevards, un bouchon se formait petit à petit pour une seule et unique raison: un accrochage sur le boulevard des Belges, dans les sens Rouen -> Pont Guillaume.
    Et ces braves gens de la police, au lieu de garer la voiture, faisaient le constat tranquillement pendant qu'un agent décalait tout le monde d'une file.
    Des bouchons pourraient également être évités si les gens ne s'engageaient pas dans les carrefour bêtement alors que ça ne roule pas.
    Pour ma part, je reste au feu s'il le faut mais les gens sont agressifs, j'ai pris un coup de pied dans ma porte parce que je ne voulais pas m'engager en plein milieu.
    Les bus ne sont pas mieux, ils 's'imposent et bloquent tout.
    Alors, mesdames, messieurs, je pense qu'un minimum de bon sens s'impose.
    A tous les élus, sortez de vos bureaux et voyez plus loin que le bout de votre nez
  6. Soyouz
    23 novembre 2012 07:57
    @patricia : je confirme, les poids lourds sont bien présents sur les quais rive gauche comme rive droite, en nombre limité tout de même.
    Les rares fois où ces messieurs de la police sont présents pour regarder la circulation (je ne parle pas de la réguler mais bien de la regarder passivement) ils n'ont pas levé le petit doigt pour rappeler à l'ordre les 44 tonnes qui circulent, ou pire, s’arrêtent pour livrer sur un quai saturé d'automobilistes essayant péniblement de se rendre à leur travail !

    Et je suis également d'accord avec l'idée d'une ligne Mesnil-Esnard/Darnetal, bonne proposition.
  7. vigor
    23 novembre 2012 01:35
    Le mardi 13 novembre je prend les transports en commun pour aller de la route de darnetal arrêt "auberge de jeunesse" à l’arrêt "Europe" boulevard de l’Europe ....

    Teor + métro en fin d’après midi (16h) je me dit c'est mieux que la voiture !!! et bien j'ai mis 1h30 pour y allée car le métro bondé je suis en fauteuil roulant impossible de monter dedans .....

    Au retour 18h50 à l’Europe un métro passe avant que je sois à l’arrêt et la surprise à cette heure le prochain passer 20mn après enfin bref 1h pour rentrer chez moi !!!

    Donc prenez les transports en commun ba sa donne pas envie surtout sur des lignes ou on n'est pas bloquer par la circulation
    Car 3 voyages payer ! pour un trajet aller retour qui aurait du me prendre en tout 1h ....

    Donc Monsieur le Maire faite en sorte que les rouannais qui font l'effort de prendre les transports en commun (comme vous le demandez) ai envie de les prendre ....
  8. perré patricia
    22 novembre 2012 22:33
    Je rêve ou depuis ce lundi les camions repassent dans le centre ville de Rouen!!!!
    Alors messieurs nos élus, vous attendez vraiment un nouveau drame!!!! et pourquoi pas des morts aussi. Ce sera encore une bonne occasion d'accuser les gens qui viennent travailler dans le centre Rouen et qui n'ont pas d'autre alternative que de payer pour garer leur véhicule, tout le monde ne peut prendre le bus!!! Monsieur Robert!!! Vous pas de problème, votre chauffeur n'a pas besoin de se garer!!!!
    Autre coup de gueule!!! j'habite Mesnil Esnard - deux bus descendre par la même route et se retrouvent coincés dans les embouteillages de la place St Paul et des quais.
    Pourquoi n'existe t'il pas une ligne reliant Mesnil Esnart à Darnétal et sa ligne protégé de Téor
    c'est une idée comme d'autres, mais c'est toujours mieux que de coller des péages à chaque coin de rue
    vous avez pensé aux commerçants!!!
    Quant au contournement Est, cela fait 28 ans que j'habite le plateau et que j'en entends parlé de ce tracé, combien d'année faudra t'il encore avant de prendre la décision
  9. Aurélie
    22 novembre 2012 18:53
    Et sinon, les idées des verts ???