Rouen "L'Armada 2018 restera à Rouen !"

Patrick Herr, le président de l'association Armada, souhaite modifier la formule des prochaines éditions, après l’Armada 2013, mais "l'événement restera à Rouen", précise-t-il.

Dernière mise à jour : 28/11/2012 à 15:54

Patrick Herr insiste cependant sur le fait " qu'il n'a jamais évoqué la moindre idée de délocaliser l'Armada au Havre. L'événement se déroulera à Rouen, c'est une certitude !" (Photo C.Dente)
Patrick Herr insiste sur le fait "qu'il n'a jamais évoqué la moindre intention de délocaliser l'Armada au Havre. L'événement se déroulera à Rouen, c'est une certitude !" (Photo C.Dente)

« Je propose de faire venir des navires à Rouen tout au long d’une année, en 2018 ou 2020, plutôt que d’organiser un événement ponctuel sur simplement quinze jours », annonce Patrick Herr, le président de l’association Armada, organisatrice du rassemblement des plus grands voiliers du monde dans le port de Rouen.

Son souhait est clair : modifier la formule des prochaines éditions, après l’Armada 2013 qui se déroulera du 6 au 16 juin 2013, à Rouen (notre article).

« Pas question de délocaliser au Havre »

Patrick Herr, qui confirme que l’édition 2013 – la sixième – sera sa dernière en tant que président, insiste cependant sur le fait « qu’il n’a jamais évoqué la moindre intention de délocaliser l’Armada au Havre. L’événement se déroulera à Rouen, c’est une certitude, même si ce n’est pas moi qui gérerai l’organisation ! »
Patrick Herr a déjà démenti, il y a quelques jours, la rumeur d’une annulation de l’Armada 2013, qui circulait sur Internet en raison des problèmes de circulation liés à l’incendie sur le pont Mathilde. « L’Armada aura bien lieu du 6 au 16 juin 2013 », à Rouen, nous avait-il certifié.
Le programme détaillé de l’Armada doit être dévoilé le mardi 11 décembre, au Salon nautique de Paris.

  • Infos pratiques :
    Association Armada de la Liberté, au Hangar 105, quai Jean-de-Béthencourt, à Rouen.
    Tél : 02 35 89 20 03. www.armada.org
Quai Jean de Béthencourt, 76100 Rouen, France

  1. GuillaumeH
    18 juin 2013 12:12
    Bonjour à tous,
    J'ai pu cette année découvrir avec beaucoup de plaisir l'Armada 2013.
    N'habitant pas à Rouen cela m'a permis et donné envie de revenir dans cette ville qui il faut le dire est un véritable joyau (la ville au 100 clochers), malheureusement mal connu... communication trop faible ?
    Ayant bien lu tous vos commentaires, il est vrai qu'un tel évènement coûte, mais un tel retour se calcule sur le long terme.
    9,5 millions d'€uros sur les 1800 milliards d'€ de déficit national (des 40 années passées) me semble un investissement judicieux, serait-ce uniquement pour remonter le moral des troupes, susciter des vocations pour le grand large et faire rêver d'aventures ! 5,5 millions de personnes ont visité l'ARMADA sur 10 jours : 5 fois plus que la capitale n'accueille de visiteurs sur une même période !
    Durant ces 10 jours, certains hôtels étaient complets en ayant parfois triplé leurs tarifs. Le retour économique se fait le plus directement sur l'hôtellerie et la restauration. Une chose est sûre pour moi : j'ai déjà pris mon ticket pour 2018, d'ici cette date, je reviendrai souvent visiter ROUEN que je ne connaissais pas.
    A bientôt et vive l'ARMADA !
  2. GuillaumeH
    17 juin 2013 18:41
    Bonjour à tous,
    J'ai pu cette année découvrir avec beaucoup de plaisir l'Armada 2013.
    N'habitant pas à Rouen cela m'a permis et donné envie de revenir dans cette ville qui il faut le dire est un véritable joyau (la ville au 100 clochers), malheureusement mal connu... communication trop faible ?
    Ayant bien lu tous vos commentaires, il est vrai qu'un tel évènement coûte, mais un tel retour se calcule sur le long terme.
    9,5 millions d'€uros sur les 1800 milliards d'€ de déficit national (des 40 années passées) me semble un investissement judicieux, serait-ce uniquement pour remonter le moral des troupes, susciter des vocations pour le grand large et faire rêver d'aventures ! 5,5 millions de personnes ont visité l'ARMADA sur 10 jours : 5 fois plus que la capitale n'accueille de visiteurs sur une même période !
    Durant ces 10 jours, certains hôtels étaient complets en ayant parfois triplé leurs tarifs. Le retour économique se fait le plus directement sur l'hôtellerie et la restauration. Une chose est sûre pour moi : j'ai déjà pris mon ticket pour 2018, d'ici cette date, je reviendrai souvent visiter ROUEN que je ne connaissais pas.
    A bientôt et vive l'ARMADA !
  3. breuthon
    17 juin 2013 09:27
    ET LA BRETAGNE......OU SEIN MAT L'EAU....