Rouen Le Belem fait son grand retour à l'Armada de Rouen

Absent en 2008 pour cause de participation au 400e anniversaire de la ville de Québec, le Belem fera son retour à l'Armada cette année. Ce monument historique est très attendu.

Dernière mise à jour : 01/06/2013 à 00:26

Le Belem (Photo Armada)
Le Belem (Photo Armada)
Commandé au constructeur Adolphe Dubigeon par Fernand Crouan en décembre 1895, le Belem a été construit en à peine plus de cinq mois. C’est un petit navire par rapport à la majorité des productions de l’époque.
C’est un bateau dit « Antillais », conçu spécialement pour le commerce au départ de Nantes avec le Brésil et les Antilles, d’où il rapportera du cacao et du sucre. 2013 marquera le retour très attendu du navire qui n’avait pu être présent en 2008 puisqu’il faisait escale au Québec pour commémorer le 400e anniversaire de la ville de Québec.

Un bateau classé monument historique

Ce trois-mâts est classé monument historique depuis 1984. C’est le dernier des grands voiliers de commerce français du XIXe siècle encore en navigation. Il a pour devise “Favet Neptunus eunti”, c’est-à-dire « Neptune favorise ceux qui partent ».
Le bateau a été vendu au duc de Westminster, Lord Hugh Richard Arthur, le 11 février 1914 pour la somme de 3 000 livres sterling et a alors été doté d’un moteur et est devenu un yacht de luxe.

Rebaptisé Fantôme II en 1921

En 1921, il a été racheté par l’Irlandais Guiness qui l’a rebaptisé Fantôme II. De 1952 à 1979, il s’appellera le Giorgio Cini. Il revient alors en France et retrouve son nom d’origine. Depuis 1985, année de son retour à la mer, Le Belem est un navire école, grâce à la fondation Belem de la Caisse d’Épargne.
Il est armé par un équipage de 16 hommes, issus de la marine marchande, choisis en fonction de leur aptitude à assurer la conduite du navire dans les meilleures conditions de sécurité mais aussi de leur goût pour le contact et la pédagogie, car il peut embarquer jusqu’à 48 stagiaires. Il participe régulièrement aux rassemblements de grands voiliers.

Rouen, 76