Le Département de Seine-Maritime incarne "l'anticrise"

Être "la collectivité de l'autonomie et celle de l'anticrise" : tels sont les deux engagements formulés par le président du Département, Didier Marie, à l'occasion de ses vœux.

Dernière mise à jour : 16/01/2013 à 15:49

Le président du Département de Seine-Maritime Didier Marie a rappelé les engagements de la collectivité, à l'occasion de ses vœux 2013.
Le président du Département de Seine-Maritime, Didier Marie, a rappelé les engagements de la collectivité, à l'occasion de ses vœux 2013.

Le président du Département de Seine-Maritime, Didier Marie, a formulé deux engagements, à l’occasion de ses vœux mardi 15 janvier. Il souhaite ainsi que le Département soit « la collectivité de l’autonomie et la collectivité anticrise ».

« La résolution de la crise réside au cœur des territoires »

« Réduire les fractures sociales, protéger les plus fragiles et accompagner les Seinomarins de la petite enfance au grand âge ». Le président du Département, Didier Marie, a affiché ses leitmotivs. Des résolutions qu’il a réaffirmées à l’occasion de ses vœux 2013, boycottés par Europe Écologie-Les Verts, d’autant plus que la Seine-Maritime subit encore la crise.

« J’ai la conviction qu’une partie de la résolution de la crise réside ici, localement, au cœur de nos territoires et dans notre capacité à les mettre en mouvement. Nous sommes le premier budget sur ce territoire, le premier partenaire des communes et des associations »,  a rappelé Didier Marie, lors de son discours.

En 2013, les différents champs d’action du Département se traduiront en faveur de la jeunesse, avec « une nouvelle phase de déploiement des Espaces numériques de travail dans les collèges », ou encore le dispositif JAVA, « pour soutenir les projets associatifs des jeunes ».

Le dispositif Java, en Seine-Maritime

« Le Département va également investir en faveur des seniors et quatre Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) nouveaux ou rénovés, ainsi que quatre foyers d’accueil nouveaux ou construits, seront inaugurés en 2013 », a annoncé le président du Conseil général.

Pour faire face à la crise, le président a également rappelé que 100 contrats d’avenir seront mis en place au sein du Département et que des dispositifs particuliers seront proposés pour aider les plus fragilisés.

Mise en place du microcrédit personnel

« Être la collectivité anticrise, c’est également proposer le microcrédit personnel : un nouveau dispositif de prêt à faible taux d’intérêt. C’est aussi construire le plan départemental de l’habitat pour répondre à la crise du logement »,  a insisté Didier Marie.

Dans le domaine de la santé et pour lutter contre la désertification médicale des territoires, le président a par ailleurs rappelé la volonté de la collectivité d’élaborer des « projets sociaux de territoire », qui devraient se traduire par la création de nouveaux Centre médicaux sociaux et de maisons de santé pluridisciplinaires.

Le discours dans son intégralité :

Les voeux du président du Département de Seine-Maritime