Rouen Patinoire de Rouen : l'agrandissement, c'est pour quand ?

Alors que le Rouen Hockey Elite 76 attend l'agrandissement de la patinoire de l'Ile Lacroix, le maire de Rouen, Yvon Robert, reste évasif quant au calendrier du début des travaux.

Dernière mise à jour : 30/05/2013 à 17:37

Le Rouen Hockey Elite 76 souhaite un agrandissement de la patinoire en 2014, mais la ville de Rouen n'a pas encore fixé de calendrier pour les travaux (Photo : Flynt).
Le Rouen Hockey Elite 76 souhaite un agrandissement de la patinoire en 2014, mais la Ville de Rouen n'a pas encore fixé de calendrier pour les travaux (Photo : Flynt).

Deux à trois millions d’euros, pour un gain de 400 places dans la patinoire de l’Île Lacroix, à Rouen : ainsi se présente le dossier d’agrandissement de l’équipement sportif, tel qu’il a été présenté mardi 28 mai 2013 par le président du club, Thierry Chaix, et le manager, Guy Fournier, lors d’une conférence de presse qui visait à faire le point sur les transferts dans l’équipe, la situation globale du Rouen Hockey Élite 76 (RHE 76) et les projets qu’il nourrit.

Des travaux espérés pour juin 2014

« Le calendrier politique n’est pas le même que le calendrier sportif, mais tous les feux sont au vert : tout le monde est d’accord sur le projet et les subventions sont disponibles. L’agrandissement coûtera de deux à trois millions d’euros pour 400 places gagnées », ont réaffirmé les responsables du club de hockey, qui précisent que ce chantier d’agrandissement ne peut se réaliser qu’à l’occasion de la « fermeture » estivale de la patinoire, soit à l’horizon juin-juillet 2014.

Pas de date précise du côté de la Ville de Rouen

Sauf que du côté de la mairie de Rouen, le maire, Yvon Robert, ne semble pas aussi catégorique sur un début de chantier pour 2014. Il serait même d’ailleurs plutôt évasif, quand on lui demande si un calendrier précis est déjà arrêté.

« La Ville travaille sur ce dossier par rapport aux souhaits exprimés par le RHE 76 », indique ainsi Yvon Robert, qui n’avance pourtant aucune date, ni aucun chiffrage pour ce projet. Et pourtant, l’agrandissement de la patinoire se fait chaque année un peu plus urgent pour le club phare de la Normandie, encore titré champion de France de la Ligue Magnus à l’issue de la saison 2012-2013.

Pour accueillir des événements majeurs

Une urgence voulue par les instances fédérales de hockey sur glace, notamment, qui ambitionnent de professionnaliser encore un peu plus la discipline et qui demandent aux clubs de la Ligue Magnus de se doter d’équipements susceptibles d’accueillir plus de public, plus de sponsors et devenir ainsi de possibles candidats à l’organisation d’événements majeurs.

« En 2016, les clubs devront être prêts, avec une base d’organisation suffisante pour aller chercher des sponsors. Les clubs devront également revendiquer des patinoires auprès de leur ville », confiait, il y a quelques semaines, Luc Tardif,  le président de la Fédération Française de hockey sur glace, à 76actu.

Ainsi, le club de Rouen – engagé pour les compétitions européennes – postule à l’organisation d’une demi-finale ou de la finale de la Coupe Continentale, mais les chances d’emporter la mise restent minces au vu de la capacité d’accueil de la patinoire de Rouen. Et ce même si le club avait organisé cette compétition en 2011-2012, année magique de l’obtention du titre européen.
Pourtant, l’Agglomération de Rouen s’est dotée d’un palais des sports flambant neuf, avec le Kindarena. Sauf que la structure n’a jamais été étudiée pour accueillir le hockey sur glace. Une structure qui aurait pu, si elle était équipée d’une glace, accueillir d’autres événements majeurs, comme les matches internationaux à l’occasion du championnat du monde 2017 qui se déroulera conjointement en France et en Allemagne.

En route pour un cinquième titre ?

Pour l’heure, le Rouen Hockey Élite 76 va donc poursuivre son (beau) parcours sur l’Île Lacroix, avec une capacité d’accueil de 2 750 places assises et un nombre de loges insuffisant pour espérer capter d’autres partenaires financiers. Mais, malgré cela, les Rouennais comptent bien décrocher un cinquième titre de champion de France consécutif à l’issue de la saison 2013-2014. Un objectif qui n’a jamais été réalisé en Ligue Magnus et qui pourrait peut-être peser pour obtenir une patinoire plus grande, dès l’été 2014 ?

  • Du côté des transferts…
    Ils restent : Marc-André Thinel (A). François-Pierre Guénette (A). Jonathan Janil (D). Lauri Lahesalu (D). Fabrice Lhenry(GB). Julien Desrosiers (A). Raphaël Faure (D). Loup Benoit (A). Romain Gutierrez (A). Anthony Rech (A). Juraj Stefanka (A). Léo Guillemain (D). Dimitri Thillet (A).
    Ils partent : Johan Akerman (D). Miroslav Durak (D). Sébastien Ylönen (GB). Julien Guimard (Coach). Florent Aubé (D). David Fredriksson (A).
    Ils arrivent : Yannick Riendeau  (A). Loïc Lampérier (A). Stanislav Hudec (D).
76100 Rouen

  1. [...] La patinoire est actuellement l’objet d’un petit coup de neuf, en attendant un agrandissement que les responsables du club escomptent toujours pour la saison 2014-2015… Mais la saison [...]