Petit-Couronne Petroplus : le cadeau « honteux » de la direction…

À Rouen, la plus ancienne des raffineries françaises va être rayée de la carte. Alors que les lettres de licenciement partent, la direction offre un dernier cadeau à ses salariés.

Dernière mise à jour : 23/04/2013 à 19:58

 

Le cadeau de la direction offert aux salariés de Petroplus, mardi 23 avril (photo : Christian Meuriot).
Le cadeau de la direction offert aux salariés de Petroplus, mardi 23 avril (photo : Christian Meuriot).

Un comité de pilotage chargé de faciliter le reclassement des quelque 470 salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne et d’assurer l’avenir du site – qui n’a pas trouvé de repreneur – va être mis en place, a indiqué Pierre-Henry Maccioni, le préfet de Seine-Maritime, vendredi 19 avril. Il sera composé des principaux élus locaux, en particulier Guillaume Bachelay, député PS, et Alain Le Vern, président PS du conseil régional de Haute-Normandie, et de trois représentants de l’intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC, a précisé le préfet.

« Des salariés en larmes »

En attendant, « nous recevons des salariés en larmes », se désole, mardi 23 avril, Nicolas Vincent, du syndicat CGT de la raffinerie Petroplus. Les deux dernières offres de reprise de la raffinerie, celle du panaméen NetOil, en lice depuis juillet 2012, et celle du libyen Murzuq Oil, ont été rejetées mardi 16 avril par le tribunal de commerce de Rouen. « Les lettres de licenciement doivent partir ce mardi », poursuit Nicolas Vincent, qui se désole « du cadeau honteux » de la direction pour leur dernière journée de travail : « un presse-papier avec une raffinerie »…

Petit-Couronne, 76

  1. lf
    14 août 2013 22:04
    mdr ou est passé la cgt la il vont prendre le fric et nos cher syndicaliste vont trouvé un emploit a la cgt et les autres ??????????
  2. Patratas
    14 mai 2013 22:33
    Vous pensez que Hollande et Sarko auraient pu dire la vérité à des syndiqués CGT qui n'ont pas cessé de vivre sur une autre planète pendant 18 mois ???

    Eh oui on peut être syndiqué et ne pas avoir honte de se servir royalement dans les caisses de l'état.....

    Et comme on n'a peur de rien on raconte par la suite qu'on a voulu tuer cette raffinerie ... Bizarre cette manière de tuer cette entreprise en lui remettant des dizaines de millions d'euros pour .... 6 mois d'activité !!!

    La CGT clame que la vérité va éclater; moi à leur place je ne perdrais pas une occasion de me taire car quand la vérité va éclater sur cette affaire on va découvrir de l'intolérance, de l'incompétence, du mensonge et une énorme dose de naïveté ....
  3. chino
    30 avril 2013 12:32
    et sarko qui avait dit après l'annonce du contrat de processing de 6 mois, je cite: "pétroplus c'est réglé!" ah bah oui que c'était réglé, on a le résultat aujourd'hui. il avait sa campagne sur le compte des contribuables. quand au cadeau de la direction aussi minable que pétroplus, on ne va pas applaudir après ce qu'ils ont fait, les gens sont à la rue!!!!!! mince alors
  4. philippe
    27 avril 2013 18:32
    Hollande avait dit lors d une visite a Petroplus lors de sa campagne electoral:
    "
    Mais que fait l etat, que fait le gouvernement, que fait le PRESIDENT"

    Mais que fait alors Hollande.......Rien,,,,.....

    C est cela le changement, ne rien faire....?
  5. Vinc
    27 avril 2013 17:04
    Monsieur Nicolas Vincent cessez vos lamentations !!! Sortez le livre de votre copain CGT Dominique Sentis pour un meilleur cadeau !

    Changez de costume et de cravate, faites la bise de nouveau à Monsieur Bachelay qui la fera lui-même à Monsieur Fabius.

    Mais que faisiez vous vous le socialiste avec la CGT habillé en costard toute la journée et en racontant des bêtises énormes à tous ces salariés apeurés ???

    Tentez votre carrière politique (Vous aurez des voix; les gens sont tellement naïfs ...) mais surtout abstenez vous de prendre la parole désormais sur ce dossier Pétroplus.

    Merci pour les salariés qui eux n'oublierons pas les salades que vous leur avez servies pendant plus d'un an !!!
  6. score
    26 avril 2013 11:58
    Arrêtez vos sarcasme !!!!

    Cette Direction a réalisé un boulot fantastique jusqu'au bout. Son directeur a été d'une grande efficacité et dignité jusqu'à la fin.

    Mais certains salariés préfèrent peut-être le livre honteux (Qui aurait pu faire l'objet d'un procès tant il est calomnieux envers certains employés et dirigeants Pétroplus .....) de Monsieur Dominique Sentis scribe de la CGT ???

    Ce livre (ce torchon devrait-on dire ....) a été imposé comme cadeau de Noël aux salariés sans aucune concertation au niveau du CE. mais pire encore : les salariés l'ont payé avec leur deniers car il s'agissait de l'argent du comité d'entreprise.

    Alors oui Pétroplus a fermé ses portes : Ultra prévisible et ce depuis 2008 date du rachat. La CGT était prévenue à cette époque mais elle a préféré mépriser ces mises en garde et refuser de prendre des garanties financières auprès de Shell.

    Dernier point Shell n'est pas une institution, les salariés ne sont pas des fonctionnaires alors arrêtons de cracher dans la soupe et considérons que Shell a bien joué son coup de la fermeture devant une intersyndicale pressée de quitter Shell pour tomber dans les bras de Pétroplus.
  7. dumont
    24 avril 2013 17:49
    jusqu'au dernier instant ils seront méprisants envers le personnel. shell disait: la première richesse de shell est son personnel. on voit aujourd'hui tout leur mépris à jeter à la rue tous ces professionnels. quelle honte et ne pas oublier que pétroplus était une société écran de SHELL pour faire le sale boulot!!!!
  8. dura
    23 avril 2013 20:05
    Il ne sera pas dépollué car il se pourrais qu'il soit repris comme depot
  9. ass ass
    23 avril 2013 19:23
    toujours des insatisfaits décidément
  10. zouzou
    23 avril 2013 19:12
    les français ont votés....... ce n'est que le début des fausses promesses.....
    maintenant qui va dépolluer le site ????