Saint-Pierre-lès-Elbeuf Rouen. Encore une odeur suspecte, près d'une usine !

Un incident dans l'usine "Ecogreen", près de Rouen, a entraîné des odeurs irritantes pour le voisinage, jeudi 21 février. Le directeur de l'usine explique les raisons de la fuite.

Dernière mise à jour : 22/02/2013 à 17:01

L'usine Ecogreen de Saint-Pierre-lès-Elbeuf a été reprise récemment par un groupe asiatique et est spécialisée dans les produits utilisés pour les détergents et la cosmétique (Photo : Le Journal d'Elbeuf)
L'usine Ecogreen de Saint-Pierre-lès-Elbeuf a été reprise récemment par un groupe asiatique et est spécialisée dans les produits utilisés pour les détergents et la cosmétique (Photo : Le Journal d'Elbeuf)

C’est la série ! Encore un incident dans un établissement classé Seveso, dans l’agglo de Rouen, après celui survenu à Lubrizol, lundi 21 janvier, et le départ de feu, dans la nuit du 20 au 21 février à l’usine Saipol de Grand-Couronne.
Cette fois, c’est dans l’usine Écogreen de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, près de Rouen, que des odeurs « incommodantes et irritantes » ont été ressenties, jeudi 21 février, dans le voisinage, gênant la population.

« Aucun danger pour la santé ou l’environnement », affirme le directeur

« Il s’agit d’eau de refroidissement qui avait pris l’odeur d’un produit à base d’huile de palme et de glycérine », qui serait la cause de ces odeurs, indique le directeur de l’usine, Christophe Innis.

Un incident dont le responsable du site assure qu’il n’a présenté à aucun moment de risque pour la santé, ou pour l’environnement.

« La fuite a été rapidement colmatée »

« Cette eau se trouvait dans les canalisations reliant le site à l’usine de traitement des eaux usées de Saint-Aubin-lès-Elbeuf. Nous avons déterminé les causes avec les sapeurs-pompiers et l’eau a été isolée dans le réseau. Nous avons ensuite pu procéder au colmatage de la fuite », détaille le directeur d’Écogreen, qui ajoute qu’il n’y a jamais eu aucune odeur de gaz dans l’air.

L’incident semble donc résolu et le directeur, Christophe Innis, a décidé d’envoyer un courrier d’explication au maire de la commune de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, afin que celui-ci puisse rassurer toutes les personnes qui auraient pu être incommodées par des odeurs.

L’usine de Saint-Pierre-lès-Elbeuf qui emploie un peu plus de 70 salariés, est spécialisée dans la fabrication de produits dits « tensio-actifs », utilisés pour les industries de détergents et de la cosmétique. Elle a été récemment rachetée par le groupe asiatique Écogreen, alors qu’elle avait été placée en liquidation judiciaire.

Saint-Pierre-lès-Elbeuf, 76