Rouen Rouen : la SPA se défend de mal accueillir les animaux

Michel Bénard a ouvert les portes du refuge de la SNPA de l’Île Lacroix à 76actu, pour répondre aux accusations de mauvais traitements de Richard Castel. Leurs arguments.

Dernière mise à jour : 11/02/2013 à 19:42

A chaque visiteur, les chiens candidats à l'adoption se montrent sous leur meilleur jour. Certains semblent implorer comme ce petit chien noir et d'autres "donnent" leur patte, comme ce petit chien blanc du box voisin.
Devant chaque visiteur, les chiens candidats à l'adoption se montrent sous leur meilleur jour comme ce petit chien blanc (photo : Isabelle Villy).

« Abus de pouvoir, conditions d’accueil et de vie déplorables pour les animaux, mauvaise alimentation » : tels sont  les griefs que Richard Castel, administrateur au sein de la Société Normande de Protection des Animaux (SNPA) de Rouen formule à l’égard du président et du secrétaire général du conseil d’administration de la structure. Des faits d’autant plus « déplorables » selon lui, que la SNPA disposerait sur son compte de 3,5 millions d’euros, issus de dons et qui ne seraient, toujours selon lui, en rien utilisés pour prodiguer les meilleurs soins et conditions d’accueil aux animaux.

Les bénévoles et un administrateur dénoncent de mauvaises conditions d’accueil

« Samedi 8 février, nous avons manifesté avec des bénévoles, depuis le refuge de l’Île Lacroix jusqu’à l’Hôtel de Ville de Rouen pour dénoncer cette situation. Nous voulions informer le public des mauvais traitements qui sont réservés aux animaux, mais aussi des mauvaises conditions de leur accueil : des cages trop exiguës pour les chats par exemple et en règle générale, des boxes beaucoup trop petits au regard des réglementations en vigueur », affirme Richard Castel.

Au refuge de la SNPA de l’Île Lacroix, le secrétaire général du conseil d’administration, Michel Bénard, a volontiers ouvert la porte de la structure d’accueil des animaux à 76actu. Alors qu’à l’extérieur, Richard Castel et une trentaine de bénévoles se préparent pour leur manifestation, le responsable, visiblement dépité par les accusations portées contre le refuge, tient à expliquer comment tout fonctionne ici et à rétablir la vérité, tant en ce qui concerne les animaux, que pour les comptes de la SNPA et l’argent qui s’y trouve.

Le refuge de l’Île Lacroix va porter plainte pour diffamation

« Je tiens tout de suite à dire que nous constituons actuellement avec notre avocat un dossier pour porter plainte en diffamation. Tout ce qui se dit par voie de tracts déposés chez les commerçants notamment et sur la page d’un réseau social est inadmissible et surtout loin de la vérité », s’insurge Michel Bénard.

Le responsable du lieu nous propose d’ailleurs de visiter toutes les installations de l’Île Lacroix, afin que nous puissions nous faire une idée du type d’accueil que les animaux reçoivent sur place.

« La DDPP, que l’on appelait auparavant la direction des services sanitaires, est venue la semaine dernière pour contrôler nos installations : ils n’ont rien trouvé à dire concernant les animaux. Tout au plus, ce que nous savions déjà puisque ces locaux sont anciens maintenant, nous devrons améliorer l’assainissement, mais ceci ne nuit pas au bon accueil des animaux »,  insiste le secrétaire général, qui précise qu’une centaine de chiens sont accueillis au refuge.

Richard Castel, membre du conseil d'administration de la SNPA de l'Ile Lacroix, a organisé une manifestation dans Rouen avec quelques bénévoles, samedi 9 janvier (photo : Isabelle Villy)
Richard Castel, membre du conseil d'administration de la SNPA de l'Ile Lacroix, a organisé une manifestation dans Rouen avec quelques bénévoles, samedi 9 janvier 2013 (photo : Isabelle Villy).

« Les chiens ne manquent pas de nourriture »

Et en ce qui concerne les animaux, Michel Bénard est clair : en aucune façon ils ne manquent de nourriture. « Nous faisons rentrer 17 tonnes de croquettes par an. Les animaux mangent, mais parfois l’ennui, le fait d’avoir été abandonnés, cela joue sur leur envie de se nourrir », constate le responsable. Quant aux boxes qui seraient trop petits ou les conditions d’accueil des chats, qui seraient déplorables selon Richard Castel, là encore, Michel Bénard s’inscrit en faux.

« M. Castel s’appuie sur des normes qui ne sont pas valables dans le cadre du refuge. Ce sont des normes qui concernent les particuliers. Ici, au refuge, bien-sûr nous ne chauffons pas les boxes en hiver. Mais les niches sont orientées de manière à ce que les chiens ne souffrent pas les jours de grand froid. Les responsables des services vétérinaires nous ont d’ailleurs bien stipulé qu’il est fortement contre-indiqué de mettre des couvertures dans les niches par exemple, car les animaux pourraient les ingérer. Par ailleurs, les chats disposent d’un lieu confortable et nous avons aménagé un local chauffé pour accueillir les petits chiens et ceux qui sont plus fragiles », détaille Michel Bénard, visiblement indigné que l’on puisse lui reprocher de ne pas prendre soin des animaux.

Des bénévoles « remerciés » ?

Autre motif de discorde entre Richard Castel et la SNPA : les bénévoles. Richard Castel soutient effectivement que quasiment tous les bénévoles de la structure ont été remerciés.

« Ces bénévoles se proposaient pour les promenades de chiens. Or, le secrétaire général a décidé purement et simplement de supprimer cette activité qui était pourtant bénéfique aux animaux »,  explique Richard Castel, convaincu que c’est là une décision abusive de la part du président.

Réponse de Michel Bénard, qui confirme que le nombre de bénévoles a diminué, mais qui dément formellement le fait qu’ils aient purement et simplement été remerciés.

« Nous avons effectivement ramené le nombre de bénévoles à une vingtaine, tout ceci pour une simple question d’organisation et de confort des animaux. Le but étant de promener les chiens une petite demie heure et que cela se fasse dans un certain ordre, pour ne pas les énerver inutilement. M. Castel voulait, lui, qu’on donne une clé à chaque bénévole, mais évidemment, ceci est totalement impossible. Il faut quand même rappeler qu’il existe un règlement, que chacun doit observer », plaide Michel Bénard.

 

Dans leur local, avec vue sur l'extérieur, les chats se prélassent, indifférents aux passants du refuge.
Dans leur local, avec vue sur l’extérieur, les chats se prélassent, indifférents aux passants du refuge.

 

3,5 millions d’euros sur un compte : pour quoi faire ?

Enfin, dernier argument, et non des moindres, avancé par Richard Castel : la SNPA disposerait de 3,5 millions d’euros sur un compte, provenant de dons, argent qu’elle n’utiliserait pas selon lui, pour prendre soin des animaux. Dans tout cela, Michel Bénard relève une vérité : oui, le compte du refuge est bien crédité de 3,5 millions d’euros, mais en aucune façon il ne s’agit de thésauriser sans raison.

« Il faut savoir que chaque année, nous enregistrons un déficit récurrent, que nous pouvons combler grâce à cette avance dont nous disposons. Par ailleurs, nous avons également des projets, comme celui de trouver un lieu plus grand pour accueillir les animaux. Mais il faut trouver un terrain, dans la proche agglomération puisque nous devons respecter nos conventions avec la ville de Rouen et les collectivités voisines notamment. Il est évident que cet argent, sur le compte est destiné à cet investissement », assure Michel Bénard.

Un projet de maison pour les « vieux chiens »

Et dans le registre des investissements, le refuge de l’Île Lacroix nourrit également un autre projet : celui de construire une maison « pour les vieux chiens », pour les accueillir le temps qu’ils retrouvent un nouveau foyer d’accueil. Pour conclure, Michel Bénard estime qu’il serait plus « utile et juste de manifester contre tous ceux qui abandonnent les animaux et leur infligent de mauvais traitement ». Bien souvent en effet, « les gens viennent au refuge, pour déposer leur animal comme un vulgaire objet, dont ils ne veulent plus. Et si le refuge n’accède pas à leur volonté d’abandon de leur animal, ces maîtres menacent de les laisser attachés à un arbre dans la nature…» Un autre combat à mener, certes.

Avenue Jacques Chastellain, 76100 Rouen, France

  1. dantan
    26 mai 2014 09:36
    J'ai essayé à plusieurs reprises de devenir bénévole à la SNPA de Rouen. Ils ont refusé mon aide!!!! Quand on voit les conditions des chiens (box minuscule), sans parler des chats ( dans des cubes!!!) c'est une honte qu'ils ne veulent pas que l'on vienne aider ces pauvres bêtes. Avec tout le fric qu'on leur donne, ça n'a pas changé depuis 25 ans, je suis choquée par ce M. Castel qui prétend que sortir les chiens "les énerve". Non mais que font les autorités, depuis le temps que tout le monde dénonce cela, faites quelque chose m.....!
  2. dantan
    26 mai 2014 09:31
    Virez Castel !!!
  3. SLC
    24 fév 2014 09:33
    Enfin une action contre cette structure! Les employés de la SNPA sont à l'image de leur directeur malhonnêtes et incompétents, tout particulièrement la personne à l'accueil. Cette dame ne fait pas son travail et se montre agressive et décourageante envers les personnes qui souhaitent adopter. J'y ai adopté un chien en 2006, ses papiers n'ont jamais été régularisés; j'ai voulu en adopter un second et me suis fait menacer "d'amende" si je venais à abandonner ce chien... Pourquoi accuser les adoptants de vouloir abandonner d'office? C'est honteux, les chiens restent longtemps dans la structure, ce n'est pas par manque de volonté d'adopter mais par la faute de gens comme cette dame. Elle ne rend pas service aux animaux.
  4. lapertaut
    12 nov 2013 19:29
    Je confirme,honteux, merci monsieur RIchard Castel, vous avez fait pour le bien des animaux.
  5. MARTIN
    6 oct 2013 18:38
    Hélas je n'ai pas découvert votre article plus tôt.
    Pour me présenter : je connais la SNPA depuis 1974 ; il y a longtemps, j'y ai travaillé pendant 8 ans, très motivée je n'ai jamais compter mes heures ;à mon actif environ 10 000 animaux placés.
    M. Castel oublie de révéler ses motivations, car ne s'est-il pas vanter d'en être le futur directeur, sans demander bien évidement l'avis de ceux qui le suivent, mais lui sera rémunéré, ce qui n'est pas le cas de M. Bénard. Non seulement ce M. en 5 ans n'a jamais tenter de placer 1 chien resté longtemps dans le chenil, mais il n'a pas hésité à demandé l'euthanasie de 3 animaux ; ce M., toujours complètement agité, est entré brusquement dans leur chenil, les chiens ont eu peur, ce qui se comprend, et l'ont pincé ; combien de chiens seront supprimés parce qu'ils ne plairont pas à ce monsieur ou qu'ils auront eu peur de lui ? M. Bénard a toujours pu pénétrer dans n'importe quel chenil sans jamais avoir pu constater de réflexes d'agressivité des animaux ; il faut peut-être se poser des questions à ce sujet. Je vous rassure pour ces 3 chiens, ils ont été placé et n'ont jamais présenté aucune agressivité avec leurs nouveaux maitres. En ce qui concerne le cas de M. Castel je peux être intarissable, car j'ai découvert sur internet des blogs, qui, s'ils n'étaient pas aussi lamentables, prêteraient à rire. Un exemple découvert hier (désolée pour les fautes mais je transcris) : "Caroline (pour un chien en soins chez notre vétérinaire) France3, brigitte Bardot, laurent Fabius et la police sont intervenus ce matin. Je me suis rendu sur place. 3 personnes ont été renvoyer (au total il y avait 5 chiens de maltraité là bas).
    le directeur a eu un avertissement et une forte ammende pour manque de surveillance de son personnel"(Ah bon, je ne savais pas et pourquoi le même personnel est-il toujours présent ??)
    "Des caméras de surveillance seront désormais installé partout" (elles le sont depuis longtemps) "et les soins nécessaire ont été fait à Rudy. La personne qui lui a amputer la queue à vif a été retrouver, ils ont lacher Rudy exprès et il a foncé sur dessus pour le mordre" (Ah, bon, il n'a pas porté plainte pour agression ???)
    Arriver à ce niveau de stupidités, je crois que cela devient un art et qu'il devrait être reconnu comme tel ; il ne faut quand même pas beaucoup réfléchir pour voir le niveau intellectuel de la personne et sa bêtise ; d'ailleurs, j'ai l'intention de faire parvenir ces éléments aux personnes concernées ; je pense qu'elles en seront ravies.
    Dommage que vous n'ayez pas été informé de la venue de Mme Bardot, M. Fabius FR3 et la police. Voici ce que la SNPA doit supporter chaque jour, sans omettre les insultes, les provocations et les menaces. Mais lui M. Castel que fait-il à part se pavaner, il a l'attitude et le comportement de ces participants aux émissions débiles de téléréalités, sourire béat de satisfaction car il vit son heure de gloire, certains ont besoin de cela pour se sentir adulte, alors que ce qu'il défend ne prête normalement pas à rire . A signaler que lors de nos face-à-faces M. Castel ne répond jamais à mes questions, j'en conclue qu'il en est incapable ou qu'il adopte l'attitude d'un lâche. C'est-il demandé, qu'à cause de tout se tapage, combien de chiens ratent actuellement peut-être leur unique chance d'adoption, mais que lui importe le sort de ces animaux ? A plusieurs reprise il a montré son manque d'intérêt. Je n'ai pas hésité à faire un sondage : résultat catastrophique pour les venues d'éventuels adoptants. Qui viendra chercher un animal en ayant une image négative de ce refuge ? Qui deviendra sympathisant ? Car ce ne sont pas "ses supporters" qui l'accompagneront lorsqu'ils auront découvert la vraie personnalité de ce monsieur ; sa "récolte" a été faite au forcing sur des mensonges et des dissimulations. Je souhaite qu'un jour tout ce qu'il a fait subir à M. Bénard puisse paraitre au grand jour ; beaucoup tomberont de haut. Je tiens à signaler que parmi "ses fans" l'une se promenait cet hiver avec un manteau de vison !!! Autre précision : tous ces gens qui manifestent, pour la plupart nous ne les avons jamais vu au chenil, alors, avant de critiquer prenez le temps de réfléchir, car vos commentaires peuvent être lourds de lourds de conséquence pour certains animaux.
  6. Betty
    3 juil 2013 15:49
    Sans preuves? ...
    Erreur !
    Des preuves nous en avancer , en commençant par les témoignages d anciens bénévoles .
    La secrétaire une purement infecte, les animaux ne sont pas heureux et cela ne vient pas UNIQUEMENT de leur abandon !
    Ou va l argent ? Puisqu'ils sont approvisionné en croquette par une marque bien connue, qui dit fondation dit salarié et donc rentabilité , avant la direction était bienveillante duos qu'elle a changé les animaux sont bien malheureux et pris pour de la m*****

    J espère que le peu de respect qu'ils ont envers les animaux va les faire réfléchir ...et que les choses vont changer en positif , ces animaux ont déjà tant souffert ils méritent le meilleur du monde.
  7. lakhdar
    28 juin 2013 16:30
    cela fait plusieurs années qu il y a des problèmes à la snpa de Rouen je l ai vu de mes propres yeux , les animaux ne sont pas très bien traités , l employée à l accueil est infecte , mal aimable , vraiment pas à sa place , j ai donc fait un courrier en recommandé à la directrice pour l informer sachant que j avais une carte de donatrice depuis plusieurs années , elle n a meme pas eu la correction de me répondre j ai donc décidé de changer d organisme je suis adhérente à 30 millions d amis ou la je peux voir la différence , ils sont respectueux et reconnaissants envers les donateurs , je suis très heureuse de pouvoir m exprimer et écrire la vérité pour que les personnes constatent que malheureusement meme dans des organismes pour aider les animaux on ne sait pas ou va notre argent , je plains de tout coeur ces pauvres animaux qui sont dans cet établissement .
  8. dupont
    3 juin 2013 12:38
    sl'acceuil et les soins des animaux est très bien au havre, il n'en va pas de même quant à l'acceuil des bénévoles.
    la jeune responsable se prenant manifestement pour le nombril du monde.
  9. deisz
    27 avr 2013 14:16
    Vous n avez pas honte de dénigrer la SNPA? Et surtout sans preuves, à votre place je balaierai d abord devant ma porte...
  10. Bertrand IUNGO-LAFFONT
    20 mar 2013 15:28
    Enfin ce scandale éclate, cela fait des années que cela dure.
    Monsieur Benard : une question : êtes vous vraiment convaincu des arguments qui vont vous servir de défense? relisez vous seulement vos déclarations, pour vous rendre compte du nombre effrayant d'absurdités que vous dites?

    A plusieurs reprises j'ai tenté de devenir bénévole pour promener des chiens, seulement voilà : je ne suis pas qualifié, il faut de l'expérience et une parfaite maitrise de l'animal qu'on ne connait pas, pour moi qui ai des chiens depuis presque 30 ans, ça laisse plutôt rêveur comme réponse.
    Depuis quand le fait de promener un chien énerve t il l'animal??
    Il est clair, et l'élimination récente des bénévoles en est l'illustration, , que la SNPA de ROUEN n'aime pas qu'on fouille un peu trop, y compris dans ses comptes!!!
    Curieux aussi, que les dons, par chèques ne donnent pas lieu à un reçu!!
    Curieux qu'on ait même pas droit à un merci quand on amène des paniers, des colliers, des laisses, des jouets, non on a pas droit au merci, mais à cette phrase : Monsieur le Président vous remerciera par écrit, laissez nous vos coordonnées, on va vous écrire!!

    Curieux aussi qu'en dehors des heures d'ouverture, alors qu'il y a urgence, petite chienne venant de mettre bas et abandonnée le long d'une route, soit reçue sans aucune considération pour son état, qu'on me demande de faire un don en espèces car les bureaux sont fermés entre 12 et 14 heures (je suis hélas tombé dans le panneau!!), et que l'homme qui me reçoit me fait bien comprendre que je le dérange à l'heure du repas!! Pas de reçu non plus!! et en plus je sais pas lire, parce que c'est bien écrit que c'est fermé, pauvre imbécile que je suis.
    Les collectes de fonds, et de nourriture dans les supermarchés, les jardineries, c'est pour qui au juste?
    Cet endroit est un véritable mouroir pour animaux et cela se sent dés qu'on entre dans ces locaux.
    Honte à vous Monsieur BENARD,
  11. LIBERT
    6 mar 2013 12:22
    La législation établit qu'un membre du bureau ne peut présenter que 3 pouvoirs à son nom lors d'une AG.
    Il faudrait savoir ce que précise les statuts de la SNPA à ce sujet.

    Je peux dire pour avoir assité aux AG du refuge d' Appeville Annebault dans le 27, que le président présente chaque année un " certain nombres" de pouvoirs à son nom alors que les statuts de ce refuge précise bien qu'il n'a droit qu'à 3 selon la législation des ASSOCIATIONS LOI 1901.
  12. Cathy Pinchon
    18 fév 2013 13:23
    Certes les bénévoles préféreraient consacrer leur énergie à s'occuper des animaux de la SNPA plutôt que de dénoncer les dysfonctionnements du refuge alors pourquoi les avoir exclus de l'association? Ah mais oui, parce qu'ils ont mis le doigt sur de nombreux dysfonctionnements justement!!
    Est-il normal, avec 3,5 millions d'euros en compte, que la SNPA ne chauffe pas les boxes des chiens? Que les niches en bois soient rongées, pourries et que les chiens soient à même le béton glacial, favorisant ainsi les escards?? M. Benard, ceci ne vous offusque donc pas???
    Les chats sont en exposition derrière des vitrines!! Allez donc voir comment fonctionne le refuge de nos voisins au Havre...
    La SNPA va porter plainte pour diffamation? On croit rêver...
    ...mais si nos chers amis les bêtes avaient la parole....
  13. Bernard Rechté
    17 fév 2013 20:46
    Tout d'abord le fait que Monsieur Bénard se réfugie derrière l'absence de reproches de la part de la DDPP est une tromperie de plus.
    En effet, une première visite vieille de plus d'un an a donné lieu à des reproches.
    Quand à la récente visite, comment s'appuyer sur une absence d’observations alors que le rapport de la DDPP n'a pas encore été établi?

    Et pourquoi enfin Monsieur GROLLIER, responsable devant la justice en cas de problème, ne se manifeste-il pas et n'invite-il pas un large public à visiter incognito le lieu de désolation qu'il préside, assis sur des millions d'Euros placés en banque qui, dans l'esprit des donateurs dont j'étais, devaient servir aux animaux.

    S'il vous plait, Monsieur le Président, tentez quelque chose qui pourrait vous honorer, votre blason en a besoin.
  14. Mag
    14 fév 2013 13:11
    Ca ne choque personne que les chats soient dans des cubes comme ca ?
    dans n'importe quel autre refuge, ils sont dans un plus grand espace !
    Cette SNPA est absoluement pitoyable
  15. Demousseau Sarah
    14 fév 2013 12:45
    J'y suis allée une fois avec ma mere qui voulait adopter un animal....
    Deja l'acceuil etait tres froid,les gens ne sont pas tres aimables... On osait a peine demander des renseignements sur tel ou tel chien,il pleuvait ce jours la les chiens etaient en piteux état et ils avaient froid,certains tremblaient...
    Je suis ressortie de la en larmes,c'est bete je sais mais j'aurai tellement aimé les sortir de la!
    Une visite dans un refuge n'est jamais gaie,forcément,je le sais,mais la...C'etait pire.
    Franchement si quelqu'un peut y faire quelque chose alors tant mieux,ces pauvres betes meritent mieux que çà,elles qui ont deja bien souffert!
  16. Bernard Rechté
    13 fév 2013 02:47
    Désole, sur mon précédent commentaire,le gel agencement de mes chiffres a été victime de la procédure de validation qui les a rendus peu lisibles.. Vu leur éloquence, je les reprends d'une façon qui j'espère demeurera plus claire :

    Chiffres fournis par la SECNO, qui est le cabinet d'expertise comptable de la SNPA, fournissent les chiffres suivants pour les années 2009,2010 et 2011:

    A fin 2009
    bénéfice net de l'année (excédent) 501.280 €.
    disponible en fin d'année2.850.268 €

    A fin 2010
    bénéfice net de l'année (excédent) 257.828 €
    disponible en fin d'année 3.100.993 €

    A fin 2011
    bénéfice net de l'année (excédent) 265.191 € (
    disponible en fin d'année 3.364.222 €

    Soit un bénéfice total sur ces 3 années de 1.024.299 Euros.

    Quelle entreprise commerciale pourrait s'enorgueillir de tels résultats.
  17. Francois
    12 fév 2013 22:25
    Je suis adhérent de la SNPA depuis quelques années. Je me suis rendu régulièrement aux assemblées générales, et je dois dire que le déroulement de celles-ci m'a assez surpris. En effet, d'une part il n'y a que très peu de détails donnés aux personnes présentes, qui d'ailleurs sont peu nombreuses. Et j'ai aussi pu constater que les débats ou critiques étaient mal venues, alors que cela me semble normal dans une association. C'est plutôt de nature à entretenir le doute qu'à rassurer les membres sur la gestion.
    J'ai aussi été surpris de voir que le président, le secrétaire général (M. BENARD, interrogé dans l'article) et une autre personne disposaient à elles seules de plusieurs centaines de pouvoirs, pour environ une trentaine de personnes présentes. Et qu'avec ces pouvoirs, elles se ré-élisaient mutuellement à chaque assemblée générale. Cela me semble tout de même étonnant du point de vue du fonctionnement démocratique d'une association. Et je dois dire que de ce côté là, cette association, que j'ai pu comparer à d'autres dont je suis membre, ne m'a pas du tout convaincu. C'est dommage car rappelons que le fonctionnement démocratique est la base d'une association, que ce sont les membres qui font une association, et que les administrateurs doivent des comptes aux membres. Et que dans ce cas, cela a en plus un impact sur le bien être d'être des animaux. Bref, pour avoir pu constaté une bonne dose de mauvaise foi de sa part lors des AG, je ne suis pas du tout convaincu par les arguments et réponses de monsieur BENARD dans l'article et aurait bien plus tendance à croire Richard CASTEL qui tente de faire bouger les choses.
  18. Bernard Rechté
    12 fév 2013 20:38
    La SNPA (et non la SPA qui reçoit mon estime et mes dons) affirme:
    "Il faut savoir que chaque année, nous enregistrons un déficit récurrent, que nous pouvons combler grâce à cette avance dont nous disposons.

    Les documents produits par la SECNO, qui est le cabinet d'expertise comptable de la SNPA, fournissent les chiffres suivants pour les années 2009,2010 et 2011:

    Fin 2011 Fin 2010 Fin 2009
    Bénéfice net de l'année 265.191 € 257.828 € 501.280 €
    Disponible en fin d'année 3.364.222 € 3.100.993 € 2.850.268 €

    Le disponible est la somme dont dispose la SNPA, placée sur divers comptes en banque.

    Est-ce donc comme l'affirme la SNPA les réserves qui comblent un "déficit récurrent" ou au contraire les énormes bénéfices qui alimentent des réserves tout aussi disproportionnées (de quoi fonctionner près de 10 ans sans aucun revenu).

    Et encore ce disponible ne tient pas comptes de divers biens immobiliers peu connus de la SNPA tels que le terrain de l'Île Lacroix (plus de 2.000 m2), d'immeubles, …

    Se pourrait-il que la SNPA ne dise pas toute la vérité ?

    Et si oui où cette discrétion s'arrête-t-elle ?

    Pour en avoir une certaine idée, il suffit de se promener dans la partie "animaux du refuge" (sous l'œil vigilant des caméras de surveillance) par grand froid et en visite non accompagnée.

    Un ancien membre "bienfaiteur" de la SNPA (qui confondait lui aussi SNPA et SPA).
  19. Carole
    12 fév 2013 20:14
    Ayant adopté à la SNPA, je n'y remettrais plus jamais les pieds !

    Les chiens n'ont pas tous une niche pour se protéger ( et souffrent du froid dans l'indifférence totale ), et ceux qui sont là depuis longtemps sont maigres et parfois blessés.

    Les chats quant à eux sont disposés dans des cages minuscules, sans contact avec leurs congénères et encore moins les humains. J'ai adopté un chat là-bas, je n'ai pas eu le droit de toucher les chats "exposés", on m'a imposé de le choisir à travers la vitre.
    Le pauvre était maigre, très sale, et complètement perturbé. A présent c'est un très beau chat, mais qui a pris du temps à retrouver un comportement normal.

    Cela fait des années que je fais du bénévolat dans les villes où j'habite, les SPA que je connais ont des chateries spacieuses, où les chats sont ensemble, avec des arbres à chats, des fauteuils, des jouets... Ici ils n'ont rien, ils sont seuls dans leur petite cage avec leur bac à litière et leur gamelle pour seule compagnie. Ces chats ne connaissent pas les jeux avec leurs congénères, et ne peuvent pas marcher ni courir.
    C'est une honte !

    Depuis que j'ai emménagé à Rouen, j'ai demandé à plusieurs reprises d'être bénévole pour promener les chiens, chose que l'on m'a refusé. Je dois donc me rendre loin de Rouen, dans d'autres SPA, pour faire cette activité qui me tient à coeur.
    Dans ces SPA, j'ai toujours été bien accueillie, les animaux sont promenés par de nombreux bénévoles, les chiens ont de quoi s'abriter et ont des couvertures, les chats vivent dans des chatteries agréables, et les visiteurs sont invités à venir les caresser et les observer pour choisir leur futur compagnon. Que cela serve d'exemple à la SNPA !

    Une chose est sûre, les personnes qui s'occupent de cette SPA n'ont pas de coeur, car ils empêchent les animaux de recevoir l'amour des bénévoles, qui est pourtant gratuit et désintéressé.
  20. castel
    12 fév 2013 19:22
    ici castel richard tout d'abord arrêté du 19 octobre 1982 et du 30 juin 1992 les chiens de tous les chenils doivent être à l'abris du gel et je ne vois pas comment l'orientation peu changer la température
    couverture interdite mais moi je parle de chauffage comme la loi l'oblige
    il ne reste plus de bénévoles ou qu'il donne la liste je passe réguliérement et je vous invite à le faire vous ne verrez pas de bénévoles sauf peut être le samedi il doit en rester 2 ou 3
    concernant la recherche d'un terrain qu'il vous montre les courriers je serai curieux de les voir
    et j'ai demandé par courrier recommandé l'accès aux pièces compta et procés verbaux divers je n'ai jamais rien reçu depuis 4 mois il y aurait il queque chose à cacher ?????
  21. Amis Canin
    12 fév 2013 14:21
    Votre titre: Rouen : la SPA se défend de mal accueillir les animaux


    est FAUX !!!!

    Merci de remplacer SPA par SNPA, ces 2 organismes n'ont absolument rien à voir ensemble.

    La SPA de Paris est nationale, la SNPA quand a elle est une association privée.

    Je suis d'ailleurs dépitée à la lecture de votre article, depuis des années beaucoup de gens (adoptants, visiteurs, bénévoles,...) nous rapportent des dysfonctionnements sur ce Refuge. Je sais que les dirigeants de la SNPA ont le bras long, mais tout de même... Il serait plaisant que la presse arrête de se mettre des oeillères.

    N'importe quel Professionnel Canin pourrait vous dire que le bien être animal passe par un état physique mais également mental. Si la SNPA a bien cet argent en réserve (ils ne le démentent apparemment pas) le devoir prioritaire est donc d'investir dans le bien être de leur protégés... Et non comme j'ai pu le voir en me déplacent sur place dans l'investissement d'un nouveau portail électrique...

    Il y a des choses qui me semblent tout de même anormales!
  22. lecoutre
    12 fév 2013 13:30
    toutes les photos que j ai vu les chiens avait touses des plaie comme celui qui avait la queue en sang alore monsieur faite voire les depenses que vous faite et surtout les frais veterinere ce serai plus claires pour tous le mondes bonne journee
  23. Haag
    12 fév 2013 13:27
    Et avec quel argent vont ils payer l avocat!!! avec celui destiner pour les animaux!!!! les animaux son vraiment mal considérais dans se refuge et moi même j ai récupérer une chienne en 2006 et il y avais déjà des problème!! alors qu ils prennent leur responsabiliser!!!!
  24. lemeland
    12 fév 2013 10:20
    quelle tristesse de voir les défenseurs d'une même cause se déchirer
  25. lemeland
    12 fév 2013 08:58
    invoquer le confort des chiens pour refuser les promenades !je doute qu'ils soient moins "énervés" en restant 24h sur 24 ,des mois durant ( voire des années)
    il faudrait demander à un comportementaliste
    mais cela demande moins d'organisation bien sûr...
    avec des règles srictes ecrites ,signées par la direction et les bénévoles et applicables à tous ,au moins les chiens auraient une petite demi heure de vie "normale" une fois par semaine
  26. Farage
    11 fév 2013 19:58
    Il reste encore une erreur dans le titre de cet article.
  27. Amandine Briand
    11 fév 2013 19:42
    Merci pour votre message. Cette erreur de notre part a été rectifiée.nBien à vous,nLa rédaction de 76actu.
  28. Farage
    11 fév 2013 18:47
    "SNPA" signifie, en l’occurrence "Société normande de protection aux animaux" et pas "Société nationale protectrice des animaux". C'est une organisation autonome et n'a pas de lien avec la Société protectrice des animaux (SPA).

    Merci de rectifier.