Rouen Recherche figurants pour un court-métrage à Jeanne-d'Arc

Ancienne étudiante rouennaise, Emmanuelle Moreau réalise un court-métrage du 29 mai au 1er juin au lycée Jeanne d'Arc, à Rouen. Elle recherche dès à présent des figurants. Détails.

Dernière mise à jour : 21/04/2013 à 12:42

L'affiche du court-métrage a été réalisée par Corentin Bureau
L'affiche du court-métrage a été réalisée par Corentin Bureau

Clara et le clown, tristes, tel est l’intitulé du court-métrage qui sera réalisé à Rouen, au lycée Jeanne-d’Arc, entre le mercredi 29 mai et le samedi 1er juin 2013. Aux commandes, une ancienne étudiante rouennaise, Emmanuelle Moreau, qui recherche des figurants. À 21 ans, elle a intégré depuis la rentrée 2012 le Master 1 cinéma de Paris 1 et Clara et le clown, tristes est son premier court-métrage doté d’un vrai budget.

 

« J’ai dans mon baluchon un certain nombre de scénarios écrits ces dernières années, explique la jeune réalisatrice sur le site internet de présentation du court-métrage, où il était aussi possible d’apporter une contribution financière. Et quelques réalisations telles que Travailler moins, pour vivre mieux, documentaire co-réalisé en Hypokhâgne avec ma comparse, Louise. Nous avons récemment réitéré notre collaboration en réalisant un petit film promotionnel pour l’EM Normandie (École de Management de Normandie au Havre, ndlr), Bref, j’ai une mission. Je vais prochainement réaliser un documentaire sur la Cité des Sciences, Sciences et Fictions. »

Une autre ancienne étudiante rouennaise et amie d’Emmanuelle, Louise Pinton, est assistante-réalisatrice dans ce court-métrage. Elle étudie aujourd’huià l’Université Paris 1 Panthéon‐Sorbonne et a déjà écrit et réalisé plusieurs courts-métrages de fiction amateurs ainsi qu’un documentaire pendant son année d’Hypokhâgne. Durant l’été 2012, elle a encadré la réalisation d’un docu-fiction, Et qui ne revient pas, au sein du département Passeurs d’images, au Pôle Image de Haute-Normandie.

Le deuil revisité, du rire aux larmes

Voici le synopsis du court-métrage : Le soleil rayonne quand Clara arrive devant l’hôpital. Ce chemin, elle l’a déjà emprunté des dizaines, voire des centaines de fois. Alors, elle avance mécaniquement jusqu’aux portes coulissantes du bâtiment. Elle ne remarque pas qu’un homme, des plus banals, entre au même moment qu’elle. Lui non plus ne l’a pas remarquée. Leurs chemins se séparent comme ils se sont rencontrés. Brutalement. Mais pour combien de temps ? Tandis que Clara se prépare à pénétrer dans la chambre occupée par son père depuis trop longtemps, l’homme fait de même. Mais c’est à un tout autre public qu’il va devoir faire face. Cet homme est un clown, de la catégorie des clowns d’hôpitaux. Sans le savoir, Clara et le Clown anonyme effectuent chacun de leur côté les mêmes gestes précis, maîtrisés, faits et refaits inlassablement. Mais ce qui, ce jour‐là, devait être une visite comme les autres va revêtir pour chacun un caractère bien différent.

« L’hôpital est aussi un lieu de joie qui, le temps d’un après-­midi peut revêtir des allures de cirque, note Emmanuelle Moreau. L’hôpital est aussi un lieu de vie. À travers cette histoire, j’ai voulu évoquer une rencontre, aussi banale soit-elle, qui dans ce contexte devient l’histoire d’un passage entre la vie et la mort, l’enfance et l’âge adulte. Et l’hôpital, où l’on naît autant que l’on meurt, se prêtait bien à la synthèse du rire et des larmes. »

Besoin de figurants

L’équipe du film tournera donc au lycée Jeanne-d’Arc. Question de budget et de facilité : « Pour ce film, notre budget tourne autour de 5 000 euros, comprenant essentiellement la location du matériel vidéo (1 600 euros) et du matériel son (1 000 euros). Autre pôle de dépense non‐négligeable : les décors. Compte tenu des difficultés à obtenir des autorisations pour tourner dans un hôpital, nous avons opté pour un lycée. »

Des comédiens sont recrutés sur Facebook. « Nous avons aussi besoin de figurants de tous profils », indique Louise Pinton.

  • Infos pratiques :
    Le tournage aura lieu du 29 mai au 1er juin au lycée Jeanne-d’Arc.
    Contact : Louise Pinton, poeme-a-lou@hotmail.fr
2 Rue Sainte-Geneviève du Mont, 76000 Rouen, France