Rouen Transports : un compte Twitter pour signaler les contrôleurs

Alerte Contrôleurs est un compte Twitter destiné aux Rouennais. L'idée ? Prévenir les internautes de la présence de contrôleurs dans les transports de la ville. Explications.

Dernière mise à jour : 06/05/2013 à 15:53

 

(photo d'illustration : archives)
Alerte Contrôleurs est un compte Twitter participatif, destiné à informer les usagers de la présence de contrôleurs dans les transports en commun rouennais (photo d'illustration : archives).

« Tu es interpellé par un contrôleur de la Tcar ? Tweet @controleursTCAR suivi du lieu et du nom de l’arrêt pour informer tout Rouen ! » Ainsi se présente  le compte Twitter Alerte Contrôleurs, destiné à prévenir les Rouennais de la présence de contrôleurs dans les transports en commun de la ville. Nouveau sur la toile, le compte n’est pour l’instant suivi que par une quarantaine d’internautes. Pas encore suffisant pour s’imposer.

La direction de la TCAR « navrée »

Olivier Cosnefroy, secrétaire syndical à la TCAR (CGT) ignorait l’existence de ce compte. Immédiatement, le représentant syndical craint que la présence d’Alerte Contrôleurs ne favorise la fraude.

« Nous ne pouvons pas cautionner cela, analyse-t-il. En même temps, je ne suis pas certain que le mécanisme soit très efficace donc cela ne m’inquiète pas. Il n’est pas impossible en revanche que les services de la CREA envisagent un recours », avance le syndicaliste.

Contactée, la direction de la TCAR s’est quant à elle déclarée « navrée » de cette attitude « pas très civique ». « Le geste est anti-citoyen et il s’agit tout de même d’une incitation à frauder, estime Stéphane Bonnaud, directeur délégué de la TCAR. Cependant, nos équipes de contrôle sont extrêmement mobiles et le compte reste très peu suivi donc on peut douter de son efficacité. D’ailleurs, il s’agit d’une quarantaine de “followers” contre 195 000 personnes en moyenne, qui empruntent les transports chaque jour dans l’agglomération », relativise-t-il.  Quant à un éventuel recours, le directeur préfère rester prudent : « La réaction peut parfois être pire que le mal… ».

Des applications pour smartphones existent déjà

Le concept n’est pas nouveau. Déjà en mars 2011, Europe 1 évoquait le parcours de Vivien Thiébaut et Julien Verez, deux amis lillois informaticiens, créateurs de l’application pour smartphones Un ticket ? Développée à Paris, Lyon, Lille, Marseille et Toulouse, l’application gratuite permet à ceux qui la téléchargent de s’informer mutuellement quant à la présence de contrôleurs dans les métros. Et l’initiative a fait des émules : à Paris, Lyon, Toulouse et Lille, une autre application est ainsi disponible : Checkmymetro.

Comme à Rouen, l’idée n’a pas plu aux responsables des transports, qui redoutaient déjà la multiplication des fraudes grâce à de tels outils et qui ont déposé des recours devant le ministère des Transports, à Lille et à Lyon notamment. De leur côté, les créateurs de Un ticket ? se justifiaient sur Europe 1, indiquant que leur application n’incitait pas à la fraude mais qu’elle se contentait d’informer les usagers. L’application Coyote – qui avertit les automobilistes de la présence de radars – « a d’ailleurs été légalisée car elle avertit de la présence des radars, mais ne les détecte pas », concluaient-ils.

 

 

Rouen, 76

  1. encolère.com
    13 octobre 2013 18:58
    les fraudeurs ne paient pas dans les transports, mais ils on des I PHONE pour se connecter et savoir ou se situent les contrôles, il y en a marre de toute cette populace qui ne paient pas, ne vont même pas faire l'effort d'aller chercher leur titres de transports gratuits, c'est sur les RMISTES ont autres choses à faire, on leur fait déjà leurs démarches auprès de GDF EDF VEOLIA ou LA CREA pour les factures d'eau, afin qu'ils bénéficient du tarif dégressif soit une réduction de 60% sur leur facture
  2. Ptijoc
    4 septembre 2013 11:37
    J'ai déjà vu les controleurs profitant de la panne d'un automate d'achat organiser ce qu'on peut appeler des "embuscades" à l'arrêt suivant. Que ces "voyous" soient à leur tour joué par d'autres voyous me réjouit. Qui à la TCAR pour controler les attitudes déplaisantes des controleurs?
  3. Con-tribuable
    27 mai 2013 19:09
    Ok la fraude c'est pas bien .
    Mais là, ingéniosité, non-violence et bonne humeur pour éviter un PV je trouve ça mieux que les rixes à bord des bus: ce que personne n'aime ( ni les fraudeurs, ni les controleurs, ni les passagers).
    Allez, bonne route à tous
  4. Amélia76
    7 mai 2013 10:54
    Pour moi, aucuns contrôle quel qu'ils soit ne devrait être annoncé même pour les radars, les gens ne veulent pas respecter les vitesses? Ne veulent pas payer leur titre de transport? Bah s'ils se font contrôlés tan mieux pour eux!
  5. Donatien76
    7 mai 2013 08:39
    La comparaison avec l'application COYOTTE est juste: c'est Sarkozy qui l'a remise sur pied pour "protéger" quelques uns de ses amis propriétaires fabricants de ce matériel et de leur logiciels d'exploitation!

    Plus "faux-cul" tu meurs: il fait ça en même temps qu'il annonce le retrait des panneaux informatifs annonçant la présence de radars... et laisse donc aux seuls qui en ont les moyens financiers (équipement, abonnement, ...) de rester "légalement" informés de la présence des radars!

    Dans une France normale et dans une République normale il ne doit pas être possible de favoriser la fraude... car il reste une évidence économique incontournable: plus elle est élevée plus le coût du ticket ou de l'abonnement sera élevé!

    Au secours!
  6. Farage
    6 mai 2013 20:35
    A ceux qui paient leurs tickets et qui ont un compte Twitter, n'hésitez pas à diffuser de fausses informations. Leur fraude augmente le prix de votre abonnement.
  7. Vipère
    6 mai 2013 16:17
    Il faut que les fraudeurs comprennent une bonne fois pour toute que les transports ne seront jamais gratuit! Quand aux bénéficiaires des minimas sociaux , certains ne se déplacent même pas pour obtenir le titre gratuit !!! Alors ! Pourquoi se plaindre???
  8. florentb
    6 mai 2013 15:15
    @lebbbbb (excuses si le nombre de b y est pas). Je n'ai rien à changer à mon commentaire. Bonne journée.
  9. lebbbbbb
    6 mai 2013 13:02
    @Florentb je ne vois ce que viens faire dans cette histoire comment se passe les controles! ils sont bien obliger de se mettre devant ttes les portes pour que tout le monde soit controler! le but du " systeme" mis en place est de prevenir les controleurs mais s il y a trop de fraude et un deficit de la tcar tu le payeras sur tes impots ou autrement il faut etre civiliser payer son metro ou bus c est normal non?ALORS CETTE ESQUIVE FB N EST PAS BIEN VOILA A BON ENTENDEUR
  10. lebbbbbb
    6 mai 2013 12:50
    IL EN FAUT DES CONTROLEURS SINON C EST LA PORTE OUVERTE A TS LES FRAUDEURS DE PLUS LES CONTROLEURS ROUENNAIS SONT SYMPA;)
  11. lebbbbbb
    6 mai 2013 12:47
    suis pas da ccord il faut payer les t-ransports sinon qui va payer se sera vous quand meme ! surtout que les rsa c est gratuit honteux ce systeme!
  12. florentb
    6 mai 2013 12:23
    Il serait peut-être intéressant, suggestion, de rendre compte de comment se déroulent les contrôles. D'après ce que l'on m'a rapporté, une escouade de contôleurs monte dans une rame, souvent bondée, bloque les portes (sécurité ?) bloque la rame ou le bus, les passagers perdent ainsi un temps précieux tassés les uns sur les autres). Donc il serait certainement intéressant d'en savoir plus. Si une solution permettait aux passagers en situation régulière d'éviter cette problématique, pourquoi pas ? De toute façon on ne peut pas vouloir les nouvelles technologies pour une chose et ne pas les vouloir pour une autre. Et après tout si les transports étaient gratuits tout ceci (et le cas échéant les insultes) se résoudrait tout seul.
  13. [...] on www.76actu.fr Auteur: belline (2718 Articles)Technicien informatique & Blogueur, fondateur de TousPourUn.org. [...]